Le StandUp® by LOEVA et Altuglas ShieldUp® : la transparence sublimée

- Communiqué de presse
Produits
Parmi les super yachts du 28ème Monaco Yacht Show de Monte-Carlo du 25 au 28 Septembre prochain, la société LOEVA présentera un stand up paddle (SUP) parfaitement transparent. De quoi caresser la surface des flots en admirant l’univers sous-marin de jour comme de nuit. Cette planche est la première au monde fabriquée en Altuglas® ShieldUp, un verre acrylique nanostructuré mis au point par Arkema. Au-delà, la start-up bayonnaise a bénéficié du cadre d’incubation du Groupement de Recherche Arkema de Lacq pour l’aider à mettre au point ce paddle qui sublime l’expérience de la glisse en alliant haute-technologie, design avant-gardiste et fabrication haut-de-gamme.

« Dès l’origine du projet LOEVA, il y a quatre ans, nous avions l’ambition de créer un objet en rupture technologique capable de procurer une nouvelle expérience, souligne Laurent Jaurey, co-fondateur de la start-up bayonnaise. Personne n’avait réussi à concrétiser la fabrication d’une planche de paddle avec un tel niveau de transparence. C’est la rencontre d’une idée et d’un matériau hyper innovants. » Le résultat élève le StandUp® by LOEVA au rang d'objet unique.

La rencontre d’une idée innovante et d’un matériau performant

Ce matériau nouvelle génération, c’est l’Altuglas® ShieldUp, un PMMA (polyméthacrylate de méthyle) mis au point par Arkema et sa filiale Altuglas International. « Ils ont réussi à inventer un verre acrylique incolore capable d’offrir une transparence quasi équivalente au cristal, s’enthousiasme Laurent Jaurey. « Contrairement aux autres polymères, l’Altuglas® ShieldUp est un compromis inédit en terme de résistance aux chocs, à la rayure et aux produits de nettoyage » précise Jean-Marc Boutillier Ingénieur R&D Altuglas®. Le co-fondateur de LOEVA pousse la démonstration en assénant un vigoureux coup de marteau sur une plaque d’Altuglas® ShieldUp, avant de chauffer le point d'impact blanchi par le choc violent. « Vous voyez, la trace s’estompe jusqu’à disparaître. La matière possède une mémoire de propriété qui permet de récupérer la transparence ! »

Le StandUp® by LOEVA incube au Groupement de Recherche d’Arkema de Lacq

« Nous avons commencé par effectuer un sourcing dans notre région pour tenter d’identifier le matériau idéal. Le choix du GRL d’Arkema s’est imposé car c’est ce qui se fait de mieux dans le domaine de la recherche appliquée autour des polymères. En nous voyant arriver, ils nous ont d’abord pris pour des surfeurs un peu exotiques, se souvient amusée Vanessa Pretotto, co-fondatrice de LOEVA avant d’être séduits par notre concept. L’équipe de chercheurs d’Arkema nous a proposé une incubation, en nous permettant de disposer de ce matériau exceptionnel qu’est l'Altuglas® ShieldUp pour le tester et le mettre en œuvre ! C’est devenu un échange extrêmement riche dans lequel nous avons évolué ensemble. » Le partenariat s’est élargi sur les solutions d’assemblage, avec Bostik AEC Polymers, une autre entité d’Arkema implantée en Nouvelle-Aquitaine qui connaît bien le milieu nautique pour collaborer étroitement avec le skipper médocain Lalou Roucayrol et son Multi50 Arkema.

Testé sous le regard curieux des requins

Des tests ont été réalisés dans les bassins de l'aquarium de Biarritz où évoluent plusieurs requins. « Une fois sur l’eau, témoigne Laurent Jaurey, la planche efface les ondulations et les rides de surface. Il n’y a plus les distorsions optiques que l’on peut avoir en plongée en fonction des moirages du casque. C’est plus net qu’à travers une vitre d’aquarium, quel que soit le volume d’eau qu’il y a dessous. Une fois juché sur cet écran panoramique de près de 3 m², on ressent une sorte de vertige en observant le fond. C’est très étonnant ! La sensation va au-delà de ce que l’on avait projeté. On marche véritablement sur l’eau. Et il y a cette vision inattendue des poissons qui viennent vous regarder. À l’aquarium de Biarritz, les requins passaient sous la planche et pivotaient pour jeter un coup d’œil ! Ils nous voient autant que nous les voyons. » Un système d’éclairage intégré permet au surplus de profiter de la vue des fonds marins de jour comme de nuit. Un boîtier électronique étanche logé sous le deck abrite deux rangs de LED. L’éclairage fonctionne trois heures à pleine charge. Il permet d’éclairer l’espace sous-marin jusqu’à 15 m avec un angle de dispersion de 70°. Une lumière ultra-blanche avec un spectre de rouge augmenté à 80 % permet de restituer les rendus des couleurs véritables sous l’eau sans effrayer les poissons.

Un paddle éco-responsable

Outre que le StandUp® de LOEVA est mu par la seule énergie du rameur, son principal matériau de fabrication, l’Altuglas ShieldUp®, offre la particularité d’être 100 % recyclable. Un argument non négligeable dans le contexte de crise environnementale actuel. Soucieux de se démarquer dans ce domaine, ses concepteurs ont également imaginé un leash d’un genre nouveau. Habituellement conçu en néoprène, ce bracelet qui relie le pied du boarder à sa planche, est ici fabriqué selon les standards de haute-couture en cuir vegan, à savoir à base de peau de pomme ! Toujours dans un esprit de sauvegarde de leur environnement naturel, les co-fondateurs de LOEVA ont souhaité reverser un pourcentage de leurs ventes à une association qui réimplante du corail dans les océans. Dernier avantage du StandUp® de LOEVA et non des moindres : sa transparence permet d’admirer les fonds marins tout en sensibilisant les gens au fait qu’il faut les préserver.

Contacts

Pascale BERTHOLOM
Responsable communication
en
Contact